28 mai 2013 Ce que le bonheur, la richesse et la perte de poids ont en commun
 |  Catégorie : Ayez confiance en vos aptitudes, Conseils généraux  | Les commentaires sont fermés

… et comment le faire.

Ou un autre titre du genre.

C’est ce qui se prépare en arrière plan.

Je sais que ce n’est pas directement lié à l’apprentissage, mais je tenais à vous en faire part, puisque je pense que c’est énormément lié avec … tout!

Je vous reparle bientôt de « Ce que le bonheur, la richesse et la perte de poids ont en commun, et comment le faire »…

Partagez cet article :
  • TwitThis
  • Facebook
  • Google
  • E-mail this story to a friend!
15 juin 2012 Objectif : Réussite+ (OR+) pour organiser vos journées
 |  Catégorie : Conseils généraux, Organisation  | Les commentaires sont fermés

Afin de mieux organiser son temps, une aide informatique n’est pas de trop.

C’est pourquoi j’ai créé cette application dans le cadre d’un cours, puis je l’ai peaufiné pour vous.

Elle s’appelle OR+ (Objectif : Réussite+), un gestionnaire d’objectifs à court, moyen et long terme.

Par objectif, nous parlons de buts, de tâches, d’objectifs, d’examens, de rendez-vous, etc.
Tous les objectifs entrés peuvent être classés, entre autres, en ordre de date et d’importance.
Ainsi, vous pouvez faire les tâches les plus urgentes avant les autres, et les plus importantes en premier.
OR+ est conçu pour tous ceux qui ont un horaire chargé, et qui finissent toujours par tout oublier. Par exemple : des étudiants qui ont plusieurs cours et projets en même temps, et qui finissent par oublier la date de remise d’un travail, ou ne font jamais leurs projets personnels par mauvaise gestion de leur temps.
En fait, OR+ peut simplement être utilisé comme une liste de choses à faire, mais il y a bien plus à faire : un classement des choses à faire pour mieux se retrouver, des notifications pour vous rappeler les choses que vous avez à faire, tout en vous rappelant les récompenses associées pour vous motiver.
De plus, OR+ peut gérer des objectifs à plus long terme, les séparer en sous-objectifs et suivre la progression de manière mesurable.
Pour résumer, vous pouvez :
- Ajouter des objectifs et classer un objectif selon des catégories prédéfinies (Personnel, Entraînement), ou définies par vous.
- Diviser un objectif en sous-objectifs s’il est trop long.
- Voir rapidement les objectifs classés selon ce que vous avez en tête.
- Envoyer des notifications pour vous rappeler de faire les tâches à court terme, et rappeler de diviser les tâches trop grosses ou trop longues.
- Voir les progrès d’un objectif à long terme ou d’un sous-objectif.
Bonne organisation!

Par objectif, nous parlons de buts, de tâches, d’objectifs, d’examens, de rendez-vous, etc.

Tous les objectifs entrés peuvent être classés, entre autres, en ordre de date et d’importance.

Ainsi, vous pouvez faire les tâches les plus urgentes avant les autres, et les plus importantes en premier.

OR+ est conçu pour tous ceux qui ont un horaire chargé, et qui finissent toujours par tout oublier. Par exemple : des étudiants qui ont plusieurs cours et projets en même temps, et qui finissent par oublier la date de remise d’un travail, ou ne font jamais leurs projets personnels par mauvaise gestion de leur temps.

En fait, OR+ peut simplement être utilisé comme une liste de choses à faire, mais il y a bien plus à faire : un classement des choses à faire pour mieux se retrouver, des notifications pour vous rappeler les choses que vous avez à faire, tout en vous rappelant les récompenses associées pour vous motiver.

De plus, OR+ peut gérer des objectifs à plus long terme, les séparer en sous-objectifs et suivre la progression de manière mesurable.

Pour résumer, vous pouvez :

- Ajouter des objectifs et classer un objectif selon des catégories prédéfinies (Personnel, Entraînement), ou définies par vous.

- Diviser un objectif en sous-objectifs s’il est trop long.

- Voir rapidement les objectifs classés selon ce que vous avez en tête.

- Envoyer des notifications pour vous rappeler de faire les tâches à court terme, et rappeler de diviser les tâches trop grosses ou trop longues.

- Voir les progrès d’un objectif à long terme ou d’un sous-objectif.

Bonne organisation!

Voir le site de présentation de OR+

Installez-le sur Google Play

Partagez cet article :
  • TwitThis
  • Facebook
  • Google
  • E-mail this story to a friend!
01 déc 2011 Des nouvelles de blog.comment-apprendre.com !

Bonjour,

Après un si long silence, j’ai une surprise pour vous !

En effet, pour ceux qui suivaient le blog, je suis désolé ça fait longtemps que je n’ai rien écrit …

Je ne sais pas si je vais recommencer un jour, mais si vous le voulez, vous pouvez me donner des mots d’encouragement en commentaire ! ;-)

Sinon, pour la surprise, j’ai fait un cours audio pour apprendre à augmenter votre confiance en vous avec des techniques simples.

Voici la page pour accéder à ce cours : confiance-en-soi.comment-apprendre.com/formation

Le site n’est pas entièrement terminé, mais le cours est là en entier.

Bonne écoute !

Cordialement,
Martin

Partagez cet article :
  • TwitThis
  • Facebook
  • Google
  • E-mail this story to a friend!
14 août 2010 Les vacances, ce n’est pas du repos …

Les vacances, c’est un changement de type de fatigue.

Pas vrai ?

Vous entendez probablement souvent dire ceux qui reviennent des vacances qu’ils sont plus fatigués qu’ils l’étaient avant de partir en vacances !

Dites-vous la même chose ?

En fait, c’est tout à fait normal, parce que comme je l’ai dit : les vacances, c’est un changement de type de fatigue.

Être fatigué de toujours faire la même chose au travail ne donne pas la même fatigue que de passer deux semaines ailleurs.

Et c’est la même chose pour n’importe quoi à plus petite échelle.

Quand vous travaillez, c’est absolument impossible de faire la même chose 8 heures par jour pendant des mois et ne pas être fatigué !

Normalement, vous changez de tâche, de projet … et à chaque fois, c’est comme un soulagement d’avoir « enfin » terminé. Même si au début le projet vous enthousiasmait !

Pour ne plus avoir ce problème, voici quelque chose de très simple que vous pouvez faire, et qui est aussi utilisé par l’école.

Changez-vous les idées !

En effet, autant que changer de l’effort mental à l’effort physique vous repose, et vice-versa …

Changer de type de d’effort mental aide énormément !

Pensez-vous que l’école serait aussi efficace si les cours seraient alignées un à la suite de l’autre (1 mois c’est le français, le suivant c’est des mathématiques … 8 heures par jour, 5 jours par semaine …), plutôt que croisés pendant l’année ?

Bien sûr que non.

C’est pourquoi vous pouvez apprendre beaucoup mieux en « croisant » vos activités / projets.

Sans oublier la règle des 5 minutes, une fois que vous êtes fatigués de faire quelque chose, faites autre chose !

Mais attention, ne tombez pas dans la procrastination … et si vous sentez que ça va bien, n’arrêtez surtout pas !

Bref, il y a beaucoup de nuances, et en plus chaque individu est différent. Mais une fois que vous savez ce que vous faites, tout va pour le mieux !

Le mieux pour y arriver : essayez, essayez, essayez.

C’est avec la pratique qu’on apprends à se connaître et qu’on peut savoir quoi faire et quand le faire.

Ce n’est pas en remettant tout au lendemain.

Partagez cet article :
  • TwitThis
  • Facebook
  • Google
  • E-mail this story to a friend!
26 juil 2010 Un exemple pour tous

Il y a 21 jours, ma grand-mère est morte …

Ça m’a enlevé le goût de faire énormément de choses.

Mais je me suis souvenu de ce que j’ai écrit ici-même …

En écrivant ces lignes, les émotions ressortent …

Elle est vraiment partie, même si parfois j’ai l’impression que ce n’était qu’une « parenthèse », et qu’elle va revenir, comme elle avait l’habitude de le faire.

Et j’entends encore ces paroles entendues à ses funérailles :

Ne soyez pas triste, oubliez votre chagrin, car là où je suis maintenant, il n’y a ni larmes, ni souffrance, ni maladie, ni douleur. Le bonheur que je vis dans les cieux est encore plus grand que celui que j’ai connu sur terre.

Il y a 21 jours, elle a laissé son époux, ses 7 enfants, 21 petits-enfants et 2 arrières petits-enfants …

Partagez cet article :
  • TwitThis
  • Facebook
  • Google
  • E-mail this story to a friend!
29 juin 2010 Persévérez pour atteindre vos buts (leçon vidéo)

Autant dans l’apprentissage que dans la vie de tous les jours, il est essentiel de se fixer des buts.

Un objectif.

Parce que sans un objectif en vue, où allez vous ?

Vous devez savoir en tout temps où vous allez, et surtout ce que vous devez faire pour y arriver.

Pas simplement des buts « comme ça », irréfléchis, flous et sans importance.

Fixez vous un but réaliste, à court, moyen et long terme.

Mais le plus important, bien sûr, c’est le but à court terme.

Parce que – à condition que vous l’atteigniez – c’est celui qui vous donnera le plus de confiance et de courage pour continuer, persévérer.

Exemple :

Je veux apprendre l’allemand. »

NON !

C’est complètement inutile de se dire ce genre de choses, parce que vous n’allez JAMAIS apprendre l’allemand de cette manière.

« Apprendre l’allemand » pourrait être un objectif à long terme, mais c’est encore assez flou.

Prenons plutôt :

Je veux pouvoir avoir une conversation avec un allemand

C’est déjà beaucoup plus spécifique, et surtout vérifiable !

Ensuite, un but à moyen terme serait d’apprendre à dire et comprendre une phrase en allemand … logique non ? Avant de faire la conversation, il faut savoir faire des phrases.

Mais maintenant viens le plus important : l’objectif à court terme.

Dans cet exemple, ce serait quoi, logiquement ?

Apprendre à dire et comprendre les mots, avant les phrases ?

C’est bien, mais encore beaucoup trop flou.

Disons, par exemple : apprendre chaque jour la prononciation et la signification de deux mots en allemand.

Vous voyez ?

J’ai souligné 4 détails, qui n’étaient pas dans la phrase « comprendre les mots » …

Ainsi, vous pourrez apprendre l’allemand beaucoup plus vite !

Mais ça ne s’arrête pas là.

Ensuite, vous devez le FAIRE.

Pour le faire, il faut bien entendu persévérer.

Mais pour persévérer, le mieux c’est de l’écrire

Allez-y, maintenant.

Pensez à quelque chose que vous voulez faire, ou apprendre, depuis longtemps.

Fixez-vous un objectif à long terme, pas trop flou.

Un autre à moyen terme, et un (ou plusieurs) à court terme, comme je l’ai expliqué plus haut.

Je le répète : écrivez-le

Mettez-le à un endroit où vous le voyez à tous les jours.

Et imposez vous d’au moins essayer 5 minutes.

Et persévérez. Sans quoi vous n’y arriverez jamais.

Pour finir, je vais vous motiver un peu…

Avez-vous des jambes ? Des bras ?

Oui ?

Nick Vujicic n’en a pas, mais ça ne l’a pas empêché d’avoir du succès dans sa vie.

Pourquoi ?

Parce qu’il a PERSÉVÉRÉ.

Regardez par vous-même :

Partagez cet article :
  • TwitThis
  • Facebook
  • Google
  • E-mail this story to a friend!
09 juin 2010 52 secrets pour cesser de perdre face à la vie

On vient de me raconter une histoire extraordinaire, et j’aimerais vous en parler…

Connaissez-vous Marcel Béliveau? Vous savez, c’est l’auteur de l’émission « Surprises sur Prise » qui passait à la télé il y a quelques années.

Il lui est arrivé quelque chose de terrible :

Un beau jour, lors d’un examen de routine, son médecin change de visage, et ne veut rien lui dire tout de suite.

« Pouvez-vous attendre le résultat des analyses? »

« Oui bien sûr, pourquoi? »

« Je préfère ne rien vous dire pour l’instant  »

Peu après, le verdict arrive, implacable :

« Monsieur Béliveau, nous sommes désolé, mais il ne vous reste plus qu’1 ou 2 mois à vivre. »

Vous imaginez le choc d’une telle nouvelle ?

Qu’auriez vous fait à sa place ?

Vous pouvez y réfléchir, mais Marcel Béliveau, lui, a fait une chose insensée… Inimaginable :

Il s’en est sorti !

Comment a-t-il fait ?

On lui a tellement posé la question, qu’il a décidé d’expliquer tout cela dans un livre :

« 52 Petites Choses
Qui Font De Grandes Différences
Dans La vie »

Si vous voulez connaître le secret qui lui a fait gagner ce combat impossible, téléchargez son livre gratuitement ici :

-> http://comment-apprendre.com/marcel

Vous avez la chance aujourd’hui de passer autant de temps que vous voulez avec l’un de ces miraculés que la médecine classe dans les « guérisons spontanées »… incompréhensibles.

Maintenant, pourquoi je vous en parle dans ce blog ?

Parce que son secret s’applique dans tous les domaines de la vie:

> Vous voulez éviter de perdre de l’argent ?
> Vous voulez éviter de perdre celui ou celle que vous aimez ?
> Vous voulez éviter de perdre un jour votre santé ?
> Vous voulez éviter la colère, la rancoeur, la déception, le manque, l’échec, l’impression d’être victime et de n’arriver à rien?

La réponse est dans son secret, téléchargez-le ici

Même si ce n’était que pour savoir ce qu’il a fait pour s’en sortir, cela en vaudrait déjà la peine.

Mais il y a plus — BEAUCOUP plus dans 52 petites choses qui font de grandes différences dans la vie

Maintenant, si vous téléchargez ce livre, j’aurai la preuve que vous ne faites pas partie de ceux qui traversent la vie portés par leurs habitudes et qui se contentent du sort réservé aux perdants de la vie.

Ce simple geste me prouvera que vous cherchez à vous améliorer et à développer votre potentiel.

Je vous tiendrai donc au courant de découvertes stupéfiantes qu’on a fait ces dernières années dans le domaine du mental.

« Un Gagnant Ne Lâche Jamais – Un Lâcheur Ne Gagne Jamais »

Partagez cet article :
  • TwitThis
  • Facebook
  • Google
  • E-mail this story to a friend!
29 mai 2010 La mémoire vieillit-elle ?

Sauf si vous êtes atteint d’une maladie ou d’un handicap, avoir une mauvaise mémoire est souvent dû à un manque d’attention ou de concentration, à des capacités d’écoute médiocres ou à d’autres mauvaises habitudes.

La mémorisation
Beaucoup de gens croient que leur mémoire devient moins bonne en vieillissant.

C’est seulement valable pour ceux qui ne savent pas utiliser leur mémoire correctement.

La mémoire est un peu comme un muscle : à force de l’utiliser, elle devient plus efficace, mais si elle est négligée, son efficacité s’en fait ressentir.

C’est la raison pour laquelle les personnes âgées ont plus de mal à mémoriser que les plus jeunes.

Heureusement, il est possible de contrecarrer ce dilemme. Il faut pour cela continuer à s’éduquer et à mettre sa mémoire à l’épreuve, en affinant son esprit, en restant ouvert aux expériences nouvelles et en gardant son imagination en ébullition, comme je l’ai mentionné la semaine passée.

Il n’y a pas de “bon” ou de “mauvais” moyen pour mémoriser quelque
chose, l’idée est simplement de prendre l’information et les techniques que vous connaissez et de les adapter à l’activité ou au cas spécifique que vous voulez traiter.

Mais avant tout, je vous encourage à vous entraîner à mémoriser des choses tous les jours.

Par exemple : Même si quelqu’un vous apprend comment conduire une voiture, et que vous lisez soigneusement le manuel du constructeur de la voiture, et que vous savez à la perfection tout ce qu’il faut savoir pour conduire une voiture, cela ne veut pas dire qu’il
faut que vous sautiez dedans et que vous arriverez à conduire sans faire de faute dans une métropole !

Vous savez ce qu’il vous reste à faire.

Continuez à exercer votre mémoire grâce aux techniques que vous avez apprises jusqu’à ce qu’elles deviennent une seconde nature.

Soyez constamment à l’affût de choses à mémoriser, comme le numéro de téléphone de votre cousin, la recette de votre gâteau favorite, le nom de chaque chaîne de TV, les vocabulaires de vos livres scientifiques, votre plaque d’immatriculation, votre permis de conduire, bref : tout et n’importe quoi !

Ne vous privez pas, allez-y franchement et n’oubliez pas de vous amuser.

Testez votre mémoire, et comparez-vous aux autres, puis à vous même dans quelques jours, quand vous vous serez pratiqué.

75% des gens qui font ce test pensent que c’est facile… Mais quand on voit les résultats…

P.S. Suite au test, vous comprendrez comment certaines personnes vous abordent et vous parlent comme si elles avaient consulté votre portefeuille et votre agenda avant : Elles vous appellent par votre nom, connaissent votre âge et où vous êtes né, et semblent vous
connaître depuis des lustres, alors qu’elles ne vous ont jamais vu.

Partagez cet article :
  • TwitThis
  • Facebook
  • Google
  • E-mail this story to a friend!
22 mai 2010 Bientôt à l’université

apprentissage seulement à l'école ?
Hier, j’ai officiellement terminé ce qui me séparait de l’université.

Donc dans trois mois, ça recommence.

Mais d’ici là, je vais tout arrêter ?

Bien sûr que non. Je n’étudierai pas, mais je vais probablement apprendre autant, sinon plus que quand je vais à l’école.

D’ailleurs, j’ai déjà appris plusieurs choses depuis que j’ai terminé mon année scolaire.

Mais, malheureusement, c’est probablement ce qui empêche la plupart des gens d’aimer apprendre : pas besoin d’un cours pour apprendre !

D’habitude, on entends ceci :

Apprendre, c’est aller dans des classes et endurer quelqu’un parler des heures sur quelque chose qu’on ne connaît pas.

FAUX !

Vous pouvez apprendre à tous les jours, dans tous les contextes, et plus vous en savez, plus vous pourrez apprendre facilement, en faisant des liens plus facilement.

Vous pouvez très bien utiliser ce que vous avez appris dans une émission de télévision (qui soit vérifiable bien sûr), et vous en servir dans un cours.

C’est tout ce que j’avais à dire aujourd’hui. Désolé si c’est un peu incomplet … et désordonné  (c.f. http://blog.comment-apprendre.com/classement-desordonne/ :P ), et je sais c’est un peu court pour un premier article depuis un mois, mais je dois aller fêter les 1 an de ma filleule !

Je vous redonne des nouvelles dans quelques jours.

Bonne journée,

Martin

P.S. Mon dernier article remonte à plus d’un mois parce que j’avais la tête ailleurs, concentré sur mon projet final

Partagez cet article :
  • TwitThis
  • Facebook
  • Google
  • E-mail this story to a friend!
15 avr 2010 L’arme secrète de l’US Air Force

Pendant la dernière guerre mondiale, l’US Air Force avait un grand problème: les pilotes n’identifiaient pas assez vite les avions ennemis.

Les laboratoires de l’US Air force mirent donc au point une arme secrète: le tachitoscope.

Un appareil qui pouvait projeter une image au 1/500e de seconde!

Évidemment on s’attendait à ce que les pilotes ne voient rien.

Surprise, non seulement ils voyaient l’image mais pouvaient aussi identifier l’avion.

Mieux encore, si on leur projetait 3 images à 1/500e de seconde chacune, ils identifiaient parfaitement le modèle de chaque avion. Incroyable!

Ils mirent au point un entraînement obligatoire avec cet outil pour tous les pilotes et cet entraînement fut gardé secret jusqu’à la fin de la guerre.

Mais la découverte ne s’arrêtait pas là.

On essaya avec des MOTS.

Même chose, les sujets pouvaient lire les mots au 1/500e de seconde.

Est-ce que cela voulait dire que l’on pouvait lire 500 mots à la seconde? Est-ce que l’on pouvait ainsi décupler ses facultés mentales? La prestigieuse Harvard Business School se mit à tester de nouvelles méthodes de lecture basées sur ces dévouvertes.

Si le sujet vous intéresse, je vous conseille de vous inscrire ici:

-> http://comment-apprendre.com/lecture-rapide

pour en savoir plus.

Bien amicalement,

Martin

Partagez cet article :
  • TwitThis
  • Facebook
  • Google
  • E-mail this story to a friend!